À Charm el-Cheikh (Egypte), on peut désormais apprécier une statue de Mohamed Salah plutôt improbable. 

 

Va-t-il falloir interdire les statues de joueurs ?”. Trouvée au milieu d’innombrable tweets moqueurs, cette question n’est (presque) pas si bizarre quand on regarde le double de Mohamed Salah inauguré à Charm el-Cheikh pour le Forum Mondial de la Jeunesse. Car après CR7 et bien d’autres, l’attaquant égyptien a aussi eu droit à une statue dont la ressemblance est plutôt discutable, avec un visage rappelant plutôt Marvin de Maman j’ai raté l’avion que le buteur de Liverpool.

 

 

 

Si le reste de la statue, avec les bras dirigés vers le ciel rappelant la célébration iconique de Salah, sera légèrement moins critiqué, il y a forcément de quoi être un peu triste pour la sculpteuse Mai Abdel Allah, qui a travaillé pendant un mois sur cette oeuvre. Mais comme pour l’auteur du buste de CR7, elle aura peut-être droit à une seconde chance pour faire taire les moqueries.

 

 

 

Mohamed Salah avec Sadio Mané après son but contre City le 10 avril 2018 (Panoramic)