Déjà attaqué par le journal pour son soutien aux réfugiés, Gary Lineker est de nouveau la cible du Daily Mail pour une présumée fraude fiscale. Mais l’ex-joueur anglais assure ne pas vouloir se laisser intimider.

 

Gary Lineker ne se taira pas. Accusé de contourner le fisc dans une double-page du Daily Mail, l’ancien joueur du Barça et de Tottenham a contre-attaqué sur Twitter. “J’ai toujours dûment payé mes impôts. Le Daily Mail poursuit sa vendetta contre moi parce qu’ils n’ont pas les mêmes opinions que moi», a dénoncé l’ex-ailier de Leicester âgé de 56 ans.

 

“Je ne me laisserai pas intimider”

Celui qui est devenu présentateur sur la BBC en a profité pour réaffirmer son soutien aux réfugiés, dénoncé par plusieurs tabloïds conservateurs il y a quelques mois. “Je continuerai à parler des réfugiés, des immigrés et des valeurs britanniques de tolérance et de liberté d’expression. Je ne me laisserai pas intimider», a poursuivi l’animateur de Match of the day. Également anti-brexit, il avait vu des journaux conservateurs comme le Sun appeler à son licenciement de la BBC, en octobre dernier, à cause de ses positions pro-réfugiés.

Pep Guardiola a financé la réparation d'un bateau venant en aide aux réfugiés

 

Timing parfait, Wikipedia décidait aujourd’hui de classer le Daily Mail comme un média “pas fiable». “Sans blague», a commenté Gary Lineker.

 

 

 

 

E.R.