En D1 marocaine, le CAY Berrechid a fait un remake de la célébration selfie de Balotelli qui s’est très, très mal terminé. Karma ?

 

La conf’ Genesio/Aulas ne pourra rien y faire : la meilleure séquence de la semaine vient du Maroc. Mardi, le CAY Berrechid (4e) a fait encore plus fort avec un remake du selfie de Balotelli totalement loupé contre MC Oujda (5e). En cause, pas de bug avec le téléphone mais des adversaires bien plus malins qui ont donné le coup d’envoi pendant qu’une partie de l’équipe était en train de célébrer dans sa moitié de terrain. Résultat ? Des joueurs obligés de revenir en trombe vers leur but et de provoquer un penalty finalement transformé pour égaliser (1-1).

 

 

Joint par Le 360 Sport, l’arbitre Redouane Jiyed assure avoir appliqué le règlement de la FIFA et de la Fédé marocaine qui permet la reprise du match si au moins 7 joueurs de chaque équipe sont dans leur moitié de terrain, comme c’était le cas pendant la célébration. Et la story dans tout ça ? Sans surprise, elle n’a jamais été publiée. Clairement dommage.