Ce week-end, le Mexique a innové en matière d’arbitrage en appellant le VAR pour une célébration de but. Oui, une célébration. 

 

Pas sûr que ce soit la meilleure pub pour la vidéo. Samedi, lors du match contre Necaxa (3-0) en Liga MX, l’attaquant uruguayen Christian Tabó (FC Puebla) a eu la bonne idée de faire une célébration “cojones” à la Simeone. Marrant, sauf pour l’arbitre qui a décidé d’innover en appelant le VAR pour vérifier si le geste était approprié ou pas. Passage par l’écran, longue attente, et finalement… reprise du match sans aucune sanction envers l’attaquant.

 

Un nouveau trophée arrive en Ligue des champions pour l'homme du match

 

Ironie de l’histoire : en voulant revoir les images, l’arbitre César Ramos a surtout permis aux téléspectateurs d’apprécier la célébration “cojones” une bonne dizaine de fois au ralenti. Et il a légèrement abusé au niveau du règlement, puisque cela ne fait pas partie des recours prévus par la FIFA. Rendez-nous le foot d’avant.