En réaction au racisme dont a été victime Ahmad Mendes Moreira (Excelsior), les joueurs du championnat des Pays-Bas resteront immobiles pendant une minute. 

 

Aucun championnat n’est malheureusement épargné. Si l’on a beaucoup parlé de la Serie A ou de la Premier League récemment, c’est la D1 et D2 néerlandaise qui veut sensibiliser le public sur le racisme. Ce week-end, tous les joueurs vont boycotter la première minute du match en restant immobiles sur la pelouse, pendant que les écrans du stade diffuseront ce message : “Racisme ? Alors on ne joue pas au football”.

 

 

Une réaction aux incidents survenus dimanche dernier lors de Den Bosch-Excelsior (3-3). Après des insultes visant l’attaquant Ahmad Mendes Moreira, de la part de supporters adverses, l’arbitre avait fait sortir les joueurs du terrain et le match avait été interrompu 30 minutes. L’ex de Groningen avait ensuite apporté la meilleure réponse en marquant lors de la reprise. La Fédé néerlandaise a depuis ouvert une enquête, qui pourrait sanctionner le FC Den Bosch et ses supporters.

 

 

Mardi, pendant Pays-Bas-Estonie (5-0), on a déjà vu De Jong et Wijnaldum réagir à l’incident, en célébrant un but ensemble contre le racisme. “Cela a été très dur personnellement, je ne m’attendais pas à ce que cela puisse se passer aux Pays-Bas, a confié le milieu de Liverpool. Je veux que ça change”.