Comme prévu, les joueuses de l’Atlético Madrid ont réussi à battre des records d’affluence lors du choc contre le Barça dimanche, au Wanda Metropolitano. 

 

60.739. Voilà le chiffre qu’on peut désormais inscrire dans le livre des records pour la plus grosse affluence lors d’un match de foot féminin entre deux clubs. Leader de la Liga Iberdrola, l’Atlético a réussi cet exploit en recevant son dauphin du Barça au Wanda Metropolitano (68.000 places). Seule fausse note : les Colchoneras ont perdu (0-2) et laissé revenir leurs rivales à trois points. Trop de pression ? “Ce n’est pas une excuse, a nié le coach de l’Atléti, José Luis Sánchez Vera. J’espère que nous jouerons toujours devant plus de 60.000 personnes. Le Barça a juste été meilleur”. Même sentiment du côté de Silvia Meseguer, capitaine de l’équipe : “C’est une sensation aigre-douce”, a-t-elle jugé, parlant tout de même “d’un souvenir inoubliable”.

 

 

Toujours est-il que ce week-end a encore confirmé l’engouement autour du foot féminin en Espagne. Déjà soutenues par 22.000 supporters l’an dernier, pour leur premier derby contre le Real (2-2) au Wanda, les Colchoneras ont cette fois battu un record établi à San Mamés il y a seulement deux mois, lors qu’elles ont affronté Bilbao devant 48.121 spectateurs en Coupe de la Reine. Une performance historique encouragée par des prix attractifs, à partir de 5 euros la place, en plus d’une grosse promo et du prestige de l’affiche. “C’est un record incroyable, a ajouté Lluis Cortés, le coach du Barça. J’entraîne depuis des années et j’ai été dans des stades avec 20 ou 30 personnes, avec les membres de la famille et personne d’autre”.

 

 

Habituées à jouer dans un stade de seulement 3.500 personnes, les Colchoneras ont aussi fait mieux que Monterrey-Tigres (51.000, 2018) au Mexique ou encore Dick, Kerr-St. Helen (53.000, 1920) et Chelsea-Arsenal (45.000, 2018) outre-Manche. Toutes compétitions confondues, le record mondial appartient toujours à la finale du Mondial 99, entre les Etats-Unis et la Chine, vue par 90.185 spectateurs à Los Angeles. Prochain objectif en Liga Iberdrola ?