En visite au musée des Verts à Saint-Etienne, Benoît Hamon s’est essayé à une petite série de penaltys virtuels. Et comme un symbole de sa campagne, le candidat du PS pour la présidentielle a raté toutes ses tentatives…

 

Fan du Stade brestois, Benoît Hamon n’a pas encore le niveau pour y jouer. Preuve en est cette petite séance de penaltys tentée par le candidat du PS à la présidentielle hier au musée des Verts. Face à un écran, l’ex-ministre de l’Éducation a montré une belle gestuelle mais a vu son tir arrêter à chaque fois par le gardien. “Comme ça, on dira que je n’aurai pas humilié Saint-Etienne”, a-t-il blagué, après avoir renoncé au bout de cinq tentatives. Signe de sa campagne qui peine à décoller ?

 

 

Avec 10% d’intentions de vote selon les derniers sondages, Benoît Hamon perd du terrain face à François Fillon (17%) Jean-Luc Mélenchon (18%), Marine Le Pen (24%) et Emmanuel Macron (24%). À tel point que le candidat PS, lâché par une bonne partie de son parti, serait de plus en plus proche de retirer sa candidature pour permettre à Jean-Luc Mélenchon d’aller au second tour. On aimerait bien voir le candidat de la France insoumise faire une séance de penaltys avant, quand même.

 

E.R.