Bientôt en fin de contrat avec Nike, Boca Juniors lance un appel pour trouver un nouvel équipementier. Et mettre la pression sur la marque américaine. 

 

Et si les héritiers de Tevez ou Riquelme ne portaient plus de maillots Nike ? Alors que Boca n’arrive pas à trouver un accord de prolongation/revalorisation avec la marque au swoosh, et que la rumeur adidas a été relancée, les Xeineizes viennent officiellement d’ouvrir la porte à un nouveau sponsor. “Boca Juniors informe qu’à partir d’aujourd’hui, le club appelle les équipementiers de premier rang (…) à entamer des discussions pour signer un éventuel accord”, peut-on lire dans un communiqué publié mercredi.

 

 

S’il peut être traduit comme un dernier coup de pression, le message rapproche forcément Boca et Nike de la fin de leur histoire, débutée en 1996. Tout sauf une surprise puisqu’en avril, on apprenait qu’adidas aurait proposé 18 millions d’euros annuels pour succéder à son concurrent, soit plus du double de ce que ce dernier verse (7 millions) et une somme record en Argentine. Un premier coup de bluff ? Certains le soupçonnait, alors que les discussions pour obtenir une revalorisation du contrat avec Nike n’aboutissaient pas. Autre signe qui validerait cette théorie : le président Angelici et l’icône Tevez se sont aussi montrés devant les caméras avec du Under Armour, également sur les rangs. Sûrement pas anodin.

 

 

 

 

adidas, Maradona et River

Toujours est-il qu’une arrivée d’adidas serait bien possible. D’après Clarin, l’équipementier allemand fait partie des plus intéressés par le maillot de Boca, avec Puma, New Balance et Under Armour. En succédant à Nike, qui possède toutefois une clause pour s’aligner sur la meilleure offre et prolonger le contrat d’ici la fin du deal (31 décembre 2019), la marque aux trois bandes signerait alors son retour chez les Xeineizes, après un passage entre 1979 et 1993 marqué par l’émergence de Maradona. Sans oublier une vraie particularité : elle serait la seule au monde à soutenir à la fois Boca et River Plate, puisqu’adidas est liée depuis 1982 à l’autre club de Buenos Aires, avec un contrat à 9 millions d’euros annuels jusqu’en 2021. On attend le prochain épisode de la telenovela.

 

 

Benedetto lors de River-Boca au Bernabeu (Panoramic)

Benedetto (Boca) contre River en finale de la Libertadores 2019 – Panoramic

 

Carlos Tevez avec Boca en août 2002 (Panoramic)

Carlos Tevez avec Boca en août 2002 (Panoramic)

 

Diego Maradona célèbre la victoire en Copa Libertadores de Boca contre Santos le 2 juillet 2003 à Sao Paulo - Panoramic

Diego a aussi connu l’époque Nike lors de son retour à Boca

 

Le maillot domicile de River Plate 2018/19

Le maillot home de River 2018/19