Pour les 90 ans de la naissance de Lev Yachine, Anton Shunin (Dynamo Moscou) a repris le look du gardien légendaire. Un geste imité par d’autres portiers du championnat. 

 

Ne manquait que le ballon en cuir de l’époque. Dimanche, contre Krasnodar (1-1), les fans du Dynamo ont bien cru revoir Lev Yachine débarquer sur leur pelouse comme plusieurs décennies en arrière. Car pour rendre hommage à son illustre prédécesseur dans les buts du club (1950-70), Anton Shunin est arrivé avec le même look légendaire, reprenant l’iconique casquette et le maillot noir frappé d’un imposant D sur le coeur. Un clin d’oeil d’autant plus particulier qu’il n’a connu que les couleurs du Dynamo dans sa carrière, comme l’Araignée noire décédée en 1990.

 

 

 

Élu homme du match, sous les yeux de la famille de Yachine venue donner le coup d’envoi, l’international russe n’est pas le seul à avoir pensé au Ballon d’or 1963 ce week-end. Le gardien adverse Matvey Safonov est aussi entré sur la pelouse avec une casquette, tandis que Andrey Klimovich (FK Orenbourg) a fait de même contre Krylia Sovetov (défaite 0-1). À la prochaine cérémonie du Ballon d’or, le vainqueur du nouveau trophée Yachine (Alisson ?) sait déjà quel accessoire porter.