À quelques heures du choc face au Real en C1, l’Ajax nous met déjà dans le match avec un clip mettant en scène trois de leurs cracks et leurs proches. 

 

Salut Don, c’est moi. Prêt pour ce soir ?”. L’idée aurait pu être too much mais heureusement, l’Ajax a une com’ aussi raffinée que son jeu. Avant le retour décisif contre le Real, vainqueur à l’aller (1-2) mais totalement dominé, les proches de trois cracks – Ziyech, Dolberg et Van de Beek – leur envoient une dose de motivation en plus dans un clip. Noir et blanc, plans serrés et notes de piano : les Ajacides écoutent, face caméra, des messages téléphoniques touchants comme celui du kickboxeur Aziz Kallah, ami de l’international marocain : “Ces soirées sont pour toi, frère. Tu vis pour ça. On a tellement parlé de ces matchs du plus haut niveau auquel tu appartiens”.

 

 

La soeur de Kasper Dolberg lui rappelle son déménagement à Amsterdam, avec l’idée de pouvoir jouer un jour “ce genre de matchs”, tandis que le père de Donny van de Beek lui remémore leur première ensemble à l’ArenA. C’était déjà en LDC, contre le Celtic. “À partir de ce jour, tu as rêvé de porter ce maillot, l’entend-on sur des images archives d’un Van de Beek enfant-mascotte avec Sneijder. Tu rêvais d’écrire l’histoire de l’Ajax et le moment est venu de le faire”, motive-t-il son fils sans oublier le “bisous de maman”. Même chez les socios du Real, l’envie de les battre ce soir a presque disparu.