Actuellement en Chine pour sa pré-saison avec Chelsea, Kenedy a mis son club dans de sales draps. Les Blues ont été obligés de s’excuser après les propos douteux du Brésilien.

 

La pré-saison aurait pu mieux se passer pour Chelsea. En plus de la grosse blessure de Pedro, victime d’une commotion cérébrale, et des provocations de Diego Costa, les Blues ont droit à une polémique un peu plus gênante. Le club vient de publier un communiqué pour s’excuser “auprès du peuple chinois” après les insultes de son défenseur brésilien Kenedy sur Instagram. Le joueur de 21 ans, prêté à Watford l’année dernière, avait carrément écrit “Porra China” soit “Putain de Chine” en français, avant de poster une vidéo d’un agent de sécurité endormi avec un message encore une fois très classe : “Chine, réveille-toi. Idiot”.

 

«Chelsea s’excuse auprès du peuple chinois pour les publications offensantes de son joueur sur les réseaux sociaux. Les actions de Kenedy étaient une erreur dont il apprendra beaucoup. Son comportement ne représente pas celui de l’équipe, et n’est pas compatible avec les hautes attentes que le club porte en ses jeunes joueurs », peut-on lire dans le communiqué du club entraîné par Antonio Conte.

 

Yohan Cabaye revient sur les accusations de son ex-femme pendant l'Euro 2016

 

 

Le joueur, qui a été “fortement réprimandé”, s’est lui-même excusé sur son compte Instagram : “Je voudrais m’excuser auprès du peuple de Chine pour l’offense que j’ai causé. Ce n’était pas du tout mon intention d’insulter quelqu’un et je me rends compte maintenant que mes commentaires étaient totalement inopportuns.” Hué lors de la victoire des Blues contre Arsenal samedi (3-0), il pourrait être “banni” de Chine selon Goal.com et donc manquer le match contre le Bayern Munich demain puis contre l’Inter Milan samedi prochain.