William Gallas n’est pas le seul à avoir connu quelques soucis avec Samir Nasri. Mathieu Valbuena, du temps de l’OM, a notamment été “bizuté” par son coéquipier, comme le raconte José Anigo dans L’Équipe

 

L’heure des retrouvailles a sonné. Mais pas sûr que Mathieu Valbuena soit super content de recroiser Samir Nasri ce soir, lors de cet OL-FC Séville. Car en 2006, lorsque le milieu de terrain débarque de Libourne-Saint-Seurin en National, il ne reçoit pas le meilleur des accueils à Marseille. « Je sais qu’il en a bavé, se souvient José Anigo, ex-entraîneur et directeur sportif de l’OM. Le bizutage dont il a été victime a été beaucoup trop long. Je pense que pour certains, c’était juste un jeu”, nuance-t-il tout de même.

 

Un jeu auquel Samir Nasri, qui a connu Mathieu Valbuena jusqu’en 2008 à l’OM et entre 2010 et 2013 chez les Bleus, n’est pas le seul à s’être prêté. “Attention, ce n’est pas seulement Samir qui s’en prenait à Mathieu, insiste José Anigo. Franck (Ribéry) et Habib (Beye) faisaient aussi partie des plus taquins. Ils lui avaient mis du Dolpic (une pommade chauffante) dans son caleçon, coupé ses chaussettes ou son pantalon, balancé ses affaires dans une piscine… », ajoute dans L’Équipe l’ancien coach marseillais qui a “dû dire stop” avant que tout ne “rentre dans l’ordre”.

Arsène Wenger a remis les crampons pour un hommage au père de Michel Platini

 

Une inimitié que confirme un ancien joueur de l’OM : “Il y a toujours eu une forme de mépris chez Samir vis-à-vis de Mathieu parce qu’il venait du National.” Heureusement, Mathieu Valbuena pouvait compter sur le soutien d’un de ses coéquipiers, Ronald Zubar, sans qui il “aurait fini par craquer” : “Il en est presque venu aux mains parfois pour le défendre.

 

 

 

On ne sera jamais amis”

En 2013, Mathieu Valbuena avait reconnu ces problèmes. “Sur le moment, d’être systématiquement victime de mauvaises plaisanteries, ça fait du mal“, expliquait à L’Équipe magazine celui qui avait notamment vu sa voiture être déplacée sur le parking du centre de formation par certains coéquipiers de l’OM.

 

Cité dans l’affaire de la sextape, Samir Nasri, qui devrait être de retour ce soir contre l’OL après sa blessure, n’avait pas du tout apprécié et en avait profité pour tacler Mathieu Valbuena. “Honnêtement, je m’en fous de son histoire de sextape, avait-il dit sur RMC. Il n’a pas le droit de salir mon nom ou de le citer si je ne suis nulle part (…) On n’est pas amis, on ne le sera jamais.” Ce soir, la poignée de main va être sympa.