À quelques jours d’un All-Star Game avec la Juventus en guest, la MLS nous replonge à l’époque où l’événement donnait lieu à des épreuves totalement improbables. 

 

Un match entre les meilleurs joueurs du championnat et la Juventus ? Si le programme du All-Star Game 2018, organisé le 2 août, nous semblait plutôt cool, tout ça paraît forcément plus fade après avoir vu ce que la Major League Soccer proposait il y a une vingtaine d’années. Car bien avant que Zlatan ne débarque, à l’époque des maillots XXL bariolés et des teintures blondes façon Green Day, la MLS s’autorisait des épreuves complètement folles, quelque part entre les Jeux olympiques, FIFA et Intervilles.

 

 

Concours de vitesse, de corners directs ou de la frappe la plus puissante, tennis-ballon et surtout “Goalie Wars”, cette épreuve où deux gardiens se retrouvent face-à-face pour s’envoyer des dégagements à la main façon boulets de canon… Avec son “throwback thursday” sur Instagram, le championnat nord-américain nous a montré à quel point son All-Star Game 2001 était la meilleure pub de l’époque pour le soccer.

 

 

Bien moins classiques que les concours de dunks ou à trois points de la NBA, ces skills challenge, également proposés dans l’édition 1998, seraient toutefois impossibles aujourd’hui, les clubs étant désormais bien plus attentifs aux risques de blessures de leurs joueurs. Mais si le Landon Donovan actuel ne pourrait plus tester sa vitesse face à d’autres joueurs de MLS, le championnat de Zlatan organise toujours certains jeux comme on en retrouve dans FIFA. Croisons quand même les doigts pour que l’épreuve Goalie Wars revienne un jour.