Gros problèmes en vue pour Cristiano Ronaldo ? Selon l’hebdomadaire allemand Der Spiegel, l’attaquant aurait acheté le silence d’une jeune femme l’ayant accusé de viol. 

 

L’image de Cristiano Ronaldo risque d’en prendre un sérieux coup. Après une polémique autour d’une possible grosse fraude fiscale, CR7 est cette fois accusé de faits beaucoup plus graves. D’après Der Spiegel, l’attaquant du Real Madrid a accepté de verser 375.000 dollars à une jeune femme résidant aux Etats-Unis et qui l’accusait de l’avoir violée. Une transaction financière contre laquelle la victime présumée se serait engagée à garder le silence pour des faits remontant au 13 juin 2009, à Las Vegas, dans la suite luxueuse d’un hôtel que le Ballon d’or occupait.

 

 

Anne-Laure Bonnet (beIN) revient sur le "gros traumatisme de sa vie"

L’avocat de Cristiano Ronaldo réagit

Dans cet accord, la jeune femme acceptait de certifier qu’elle avait « détruit ou effacé de manière permanente tout ou quelconque matériel écrit ou électronique généré par ou reçu à la suite des événements ». Ces détails proviennent selon Der Spiegel, de documents écrits que le lanceur d’alerte à l’origine de Football Leaks leur avait communiqué.

 

L’hebdomadaire allemand a depuis contacté l’avocat du crack portugais qui réfute totalement les faits. « Les accusations sous-jacentes à vos questions doivent être rejetées avec la plus grande force comme étant incorrectes », a déclaré Johannes Kreile, qui a également précisé que son client « engagera toute action (utile) contre toute présentation erronée des faits et toute violation de ses droits personnels ».

 

S.St.