Après huit ans passés aux commandes de Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna songerait-il à sa reconversion ? L’animateur rêverait de devenir propriétaire d’un club de foot. Et c’est l’En Avant Guingamp qui lui a tapé dans l’oeil.

 

Jusqu’ici, l’histoire entre Cyril Hanouna et le foot se résumait à un coup d’envoi du match Lyon-PSG, le talk-show Touche pas à mon sport (décédé juste avant de souffler sa première bougie), et une embrouille avec Julien Cazarre. Mais désormais, l’animateur souhaite consolider sa relation en devenant propriétaire d’un club de Ligue 1. Son rêve ? L’En Avant Guingamp.

 

C’est ce que l’animateur-producteur a révélé sur le plateau de TPMP, toute la vérité, prime-time diffusé sur C8 vendredi 17 février. « J’aimerais beaucoup partir dans le sport après », a expliqué celui qui dirige actuellement la société de production H20, répondant à la question de ses chroniqueurs au sujet de sa reconversion après TPMP. « Racheter un club ? Ça serait mon rêve. Vraiment. Si un jour je pouvais racheter l’En Avant de Guingamp, je serai comme un fou ! », a-t-il lâché.

La FFF et la LFP auront bientôt leur plateforme pour diffuser des matchs

 

 

Touche pas à l’EAG

Si on a souvent vu Cyril Hanouna en tribune présidentielle du Parc des Princes pour soutenir le PSG, ce n’est pas la première fois qu’il évoque sa nouvelle passion pour le club breton. Récemment, on l’a même vu présenter, sur le plateau de Touche pas à mon poste, un maillot aux couleurs du club floqué « Baba », numéro 22. « Je ne rigole pas, ce serait vraiment mon rêve ! », a-t-il insisté. Jusqu’ici, 62% du capital de l’EAG est détenu par 141 actionnaires, dont de nombreux chefs d’entreprises de la région, et apparemment, il n’est pas à vendre.

 

Le club guingampais a rapidement mis fin au rêve d’Hanouna. « Pour l’instant, le club n’est pas à vendre @Cyrilhanouna mais on note ta proposition d’achat », a répondu l’EAG sur Twitter. Le stade du Roudourou attendra pour écouter du Patrick Sébastien en boucle.

 

 

« Baba », nouveau socio ?

Si Cyril Hanouna n’est donc pas près de se proclamer propriétaire de l’EAG, il peut toujours envisager d’intégrer le club breton en devenant socio. Depuis le mois de janvier, à l’image du Barça et du Real Madrid, le club coaché par Antoine Kombouaré propose à ses supporters de faire leur entrée dans le capital du club en se regroupant dans l’association « Kalon » (cœur, en breton), avec un droit d’entrée de 40 euros. Si la barre fixée à 7000 socios est atteinte, ces derniers pourront ensuite voter lors des assemblées générales du club. Qui va donner son vote pour nommer Gilles Verdez nouveau speaker ?

 

 

 

N.F.