Après plus de 40 ans à France Télévisions, Daniel Lauclair (71 ans) a fait ses adieux hier soir, lors de PSG-Lille. Et il n’a pas pu s’empêcher de verser une larme en recevant un cadeau d’Edinson Cavani. 

 

Grosse émotion hier soir sur France 3. Pour son départ de la chaîne, Daniel Lauclair a vécu une belle soirée d’adieu lors du match PSG-Lille (3-1). En plus d’une interview et une vidéo hommage à la mi-temps, “Dany la mèche” a même eu droit à un cadeau d’Edinson Cavani après le coup de sifflet final. Deux ans après ses fameuses “felicitachiones” adressées au buteur uruguayen, c’était au tour du joueur de le congratuler et de lui offrir un maillot dédicacé au bord du terrain. L’attaquant du PSG a même écrit “felicitaciones” au journaliste sur la tunique.

 

 

 

 

J’espère qu’on restera amis”

Et Daniel Lauclair, qui n’en demandait pas tant, a évidemment été très touché, au point de verser une petite larme devant la caméra. “Ça me fait très plaisir, ça me touche beaucoup, je n’oublierai jamais. Merci Edinson”, s’émeut l’homme de terrain avant d’évoquer ses “felicitachiones”. “Ça a fait le tour du monde, j’espère que ça nous restera et qu’on restera amis”, ajoute-t-il face à l’attaquant, qui n’a pas l’air de tout comprendre mais garde le sourire avant de faire la bise au journaliste et surtout de mettre un joli vent au commentateur Kader Boudaoud, qui lui demande comme dit-on “felicitachiones” en espagnol.

 

En 2014, l’interview d’Edinson Cavani par Daniel Lauclair restera comme l’un de ses derniers coups d’éclat. En roue libre, celui qui prendre sa retraite à la fin de l’année avait adressé ses «félicitachiones» à l’attaquant avant d’oublier de traduire ses propos en espagnol. Super inspiré par la langue de Cervantès, il fera également quelques mois plus tard un doublage culte d’une conférence de presse de Luis Enrique, le coach du Barça, où il n’avait pas pu s’empêcher de prendre l’accent espagnol.