Daniele Sebastiani a décidé de faire ses adieux à Pescara après avoir été victime d’un acte de vandalisme.

 

« Je suis scandalisé. À la fin de la saison j’arrête ». Cette fois, les choses sont donc allé beaucoup trop loin pour Daniele Sebastiani, comme il l’a déclaré au Corriere dello Sport. Le président de Pescara a de quoi être très énervé : ses deux voitures ont été incendiées devant son domicile dans la nuit de mardi.

 

Pour Daniele Sebastiani, qui a appelé les pompiers en découvrant l’incendie, l’identité du ou des coupables ne fait pas vraiment de doute. Il s’agit probablement de supporters du club mécontents de la dernière place occupée par l’ancien club de Marco Verratti en Serie A, qui compte seulement neuf points. Lors de la 23e journée du championnat, l’équipe était à nouveau battue à domicile par la Lazio (2-6). 

Sephora Goignan réagit après sa plainte contre Kingsley Coman pour violences conjugales

 

 

« De tels actes de violence et d’intimidation ne peuvent en aucun cas être tolérés »

La Ligue italienne a tenu à exprimé au patron du club des Abruzzes « son soutien le plus fort et sa solidarité après l’acte de vandalisme inqualifiable dont il a été victime cette nuit ». « De tels actes de violence et d’intimidation ne peuvent en aucun cas être tolérés, encore moins envers un président qui a toujours géré son club avec une immense passion et de grands efforts », a-t-elle continué.

 

Pendant ce temps, l’enquête avance. Toujours selon la presse italienne, la police visionne actuellement les images des caméras de surveillance afin d’identifier les responsables.

 

E.R.