D’après les chiffres du ministère de l’intérieur britannique, les incidents racistes ont augmenté de 50% sur les terrains outre-Manche. 

 

Plus médiatisés, mais également plus nombreux. Alors que plusieurs incidents racistes sont venus entacher le championnat anglais (et d’autres) depuis le début de la saison, le gouvernement britannique confirme la tendance à la hausse. Cité par le Guardian, le ministère de l’intérieur assure avoir recensé plus de 150 incidents racistes la saison dernière, soit une augmentation de 50% par rapport à la précédente. Pire encore, c’est plus du double par rapport à trois saisons en arrière.

 

 

Le racisme est un problème dans le foot et dans la société”, déplore Kick it Out, qui constate un lien avec les discours de haine devenus banalisés dans le pays et le débat politique ces dernières années. “Dans ce contexte, ce n’est donc pas une surprise de voir ces actes augmenter”, estime l’association britannique.

 

 

L’ombre du Brexit

Un lien également établi par Susan Williams, ministre chargée de la lutte contre l’extrémisme, qui constate que la progression de ces actes coincide avec le référendum sur l’appartenance du Royaume-Uni à l’Union européenne en 2016. Et toute “l’intolérance” que cela a engendré. Entre 2013 et 2016, les signalements – faits par les clubs – avaient pourtant baissé, passant de 99 à 78 puis 68 sur la saison 2015/16. C’est là que les actes repartent à la hausse : 70 en 2016-17, 98 en 2017-18, et enfin 152 la saison dernière.

 

Après un derby de Manchester terni par des cris de singes envers Fred et Lingard en décembre, Gary Neville avait déjà fait le parallèle en critiquant ouvertement Boris Johnson, figure pro-Brexit et auteur de nombreuses sorties islamophobes. “Quand le Premier ministre parle d’immigration dans le pays et de gens obligés d’avoir certaines qualifications, cela alimente le racisme, a jugé l’ex-joueur sur Sky Sports, où il est consultant. Ces dernières années, c’est devenu pire dans le pays, pas juste dans le foot”. Aux instances de faire bouger les choses.