Jeudi 24 janvier, RMC Sport diffusera Passe décisive, une série dans laquelle Petit, Gallas et Courbis donnent un coup de main à un club de la région parisienne. 

 

Emmanuel Petit, William Gallas et Rolland Courbis en deuxième division de district ? Personne n’avait venu venir ce “transfert” un peu spécial, mais c’est bien sur eux que le Cosmos de Saint-Denis a pu compter pendant un mois. En difficulté, le petit club de la région parisienne a vu débarquer les trois consultants de RMC aux entraînements, tout près du Stade de France, pour une immersion filmée appelée Passe décisive et dont les trois premiers épisodes seront diffusés le 24 janvier (20h45).

 

 

Nous avons accepté ce principe à la condition d’être totalement acceptés par les acteurs du club et qu’ils ne pensent surtout pas que nous venions pour leur donner des leçons, a souligné Rolland Courbis sur le site de la Ligue de Paris. Au contraire, c’est peut-être nous qui avons appris le plus. Nous avons vécu une aventure enrichissante (…) Je ne m’imaginais pas que le quotidien de ces joueurs puisse être aussi difficile”, remarque un Coach Courbis qu’on entend déjà envoyer des punchlines savoureuses dans la bande-annonce.

 

 

Aventure humaine et méfiance

Les six épisodes de la série, réalisée par Benoît Pensivy et Jules Bian-Rosa, promettent également d’aller au-delà des aspects sportifs pour raconter une “aventure humaine”. “Le but du jeu est de montrer les valeurs que l’on défend au premier rang desquelles la solidarité et le respect, confirme le président de l’équipe, Mourad Hamoudi. Cette série est bonne pour le club, pour la ville et même pour toute la Seine-Saint-Denis parce que des clubs comme le Cosmos il y en a plein”, poursuit celui qui était pourtant “méfiant” au départ, la télé ayant souvent “caricaturé” le 93 selon lui.

 

Je craignais aussi les répercutions sportives de cette présence, précise Mourad Hamoudi. Nous sortons d’une descente et je ne voulais pas que cela compromettre l’équilibre de l’équipe”, ajoute le président qui juge le résultat final “à la hauteur” des espérances et ne “regrette pas une seconde” d’avoir accepté. D’autant plus compréhensible que le Cosmos est désormais à la lutte pour la montée. Merci la Dream Team RMC ?