Désormais officielle, l’arrivée d’Ibai Gomez à Bilbao, en provenance d’Alavés, a été annoncée par l’attaquant basque avec une vidéo que n’aurait pas reniée Griezmann. 

 

On n’est pas passé très loin de “La Decisión” version basque. Peu surprenant, puisqu’il était déjà dans les tuyaux, le retour d’Ibai Gomez à l’Athletic Bilbao a quand même donné lieu à une annonce assez improbable avec des explications en vidéo rappelant le fameux docu de Griezmann cet été. Grand artisan du bon début de saison d’Alavés (4e), aux côtés de l’autre attaquant Jony, il a toutefois choisi un format beaucoup plus court (et sans Drake) pour justifier son retour dans son club formateur, malgré sa position de relégable.

 

 

J’aurais préféré devoir prendre cette décision à un autre moment mais parfois, on n’a pas le choix, explique-t-il en voix off dans une vidéo tournée chez lui ou aux abords du stade. C’est peut-être la décision la plus difficile de ma vie et je comprends que des gens ne la partagent pas, mais nous avons tous décidé que c’était la meilleure solution”. Ibai revient au passage sur son arrivée à Vitoria (Pays basque) en 2016, son “meilleur choix de carrière”, et son attachement au club. “Beaucoup ont ri quand j’ai dit que mon objectif était qu’Alavés retrouve l’Europe, se souvient-il avant de conclure : Je reviendrai ici en tant que supporter ou rival (…) mais aujourd’hui, c’est l’heure de rentrer à la maison”.

 

 

Leeds était aussi intéressé

À 6 mois de la fin de contrat à Alavés, Ibai (29 ans) a également été dragué par des clubs étrangers comme le Leeds de Bielsa, qu’il avait croisé à Bilbao. Mais l’envie de revenir dans l’incontournable club basque a été forcément plus forte, d’autant qu’il n’avait jamais pu percer sur la durée dans sa ville natale (2010-16), entre pépins physiques et pression trop grande à gérer. Comme pour Griezmann, l’avenir dira si c’était la bonne décision.