Après avoir aidé financièrement le Wisla Cracovie, menacé de faillite, Jakub Blaszczykowski (33 ans) y jouera pour un salaire minimum, destiné aux plus démunis. 

 

La cote d’amour de Kuba vient encore d’augmenter à Cracovie. De retour au club pour les six prochains mois, après avoir résilié son contrat avec Wolfsbourg, Jakub Blaszczykowski ne jouera finalement pas gratuitement, comme cela avait été annoncé il y a quelques semaines. L’ex-joueur de Dortmund va faire encore mieux : être payé au salaire minimum pour un joueur pro, soit 500 zloty (116 euros), qui serviront ensuite à payer des places pour les enfants démunis de Cracovie, où il a déjà joué entre 2005 et 2007.

 

 

Un geste classe de plus pour Kuba, qui avait déjà versé 300.000 euros pour aider le Wisla, en grande difficulté financière et menacé de disparition. “C’est le club qui m’a permis d’exister. J’ai grandi avec lui. Mes parents et ma grand-mère m’ont toujours dit de ne jamais oublier d’où je venais et d’apprécier chaque jour ce que ce que cela m’apporte”, a dit l’international (105 sélections) vendredi lors de sa présentation à la presse, cité par le compte Twitter spécialisé Pilka & Nozna. Déjà un retour réussi.