Légende du Partizan Belgrade, le milieu serbe Saša Ilić (41 ans) a quitté son stade sur une victoire mais surtout un hommage mérité.

 

C’était aussi lui, l’homme du week-end. Après presque 20 saisons chez les Crno-beli, Saša Ilić a porté pour la dernière fois le maillot noir et blanc au stade du Partizan, pour une victoire contre le Proleter Novi Sad (2-0) dimanche soir. L’occasion de lui rendre un hommage à la hauteur de son statut, entre haie d’honneur, fumigènes à irriter la LFP et masques à son effigie sur la pelouse. “C’était un jour très émouvant pour moi, je ne l’oublierai jamais”, a confié le capitaine aux plus de 800 matchs avec le Partizan, sans oublier de remercier les 15.000 Grobari venus le saluer malgré la pluie.

 

 

 

Six fois vainqueur du championnat serbe depuis son retour en 2010, Saša Ilić a aussi eu droit à un hommage unique : il est le premier dans l’histoire du club à voir son numéro (22) retiré. Toutes les places étaient d’ailleurs au prix de 22 dinars (0,20 euros) pour son dernier match à domicile. Egalement passé par le Celta (2004/05), Galatasaray (2005/07) ou le RB Salzbourg (2007/10), celui qui a débuté avec le Partizan en 96 pourrait désormais prendre sa retraite sur un truc encore plus beau : soulever la Coupe de Serbie contre les éternels rivaux de l’Etoile Rouge.