Mardi, l’élimination de la Juve et de Cristiano Ronaldo en C1 a été un très grand moment à Naples, où l’on déteste les Bianconeri.

 

Quoi de mieux que voir l’équipe rivale tomber ? En plus d’Amsterdam ou Barcelone, c’est Naples qui a fait la fête mardi soir après l’élimination de la Juventus contre l’Ajax (1-2). Une joie très loin d’être contenue puisqu’au coup de sifflet final, des feux d’artifice ont carrément été entendus dans des quartiers comme Secondigliano, Fuorigrotta ou Posillipo, où l’on a pu se croire au Nouvel An.

 

Voilà à quoi ressemblera le stade San Paolo de Naples après rénovation

 

 

Une qualif’ jeudi contre Arsenal (défaite 2-0 à l’aller), en Europa League, et l’on tiendrait sûrement l’une des plus belles semaines depuis un moment à Naples.