Accusé par le Daily Mail d’avoir détourné des fonds avec sa fondation, Didier Drogba a obtenu gain de cause. Le buteur a annoncé sur les réseaux sociaux que les accusations venaient d’être jugées fausses par une commission. 

 

Didier Drogba est “satisfait“. Dans son conflit avec le Daily Mail, le buteur ivoirien vient de voir une commission gouvernementale lui donner raison. «La commission des oeuvres de charité a confirmé, après sept mois d’enquête, qu’aucun fond n’a été détourné par ma fondation, et qu’il n’y a eu aucune malversation financière », a annoncé l’ancien attaquant de Chelsea sur les réseaux sociaux. “Les accusations du Daily Mail en avril sont totalement fausses », insiste le joueur qui avait prêté son image à Kinder.

 

“The Charities Commission has today confirmed after a seven month investigation, that no funds have been misapplied by my Foundation, and that there has been no financial wrongdoing, no fraud and no corruption. I am pleased that this supports what we always said from the start which is that the claims made by the Daily Mail back in April were entirely false. I have instructed my lawyers to seek a full apology and damages to be paid to my Foundation from the Daily Mail.” CHARITIES COMMISSION REPORT – 2/12/16 “We have been able to satisfy our most serious concerns in relation to the charity by confirming that funds have not been misapplied and that all funds raised in the English charity’s name have been held by the English charity. We are also able to confirm that we found no evidence of fraud or corruption on behalf of the charity.” #thankstoallfoeyoursupport #godisgreatalways

La femme de Riyad Mahrez, Rita, raconte le "harcèlement" subi sur les réseaux sociaux

Une photo publiée par didierdrogba (@didierdrogba) le

 

 

Soirées luxueuses et excuses

En avril, le Daily Mail avait affirmé que la fondation de Didier Drogba n’utilisait qu’une infime partie des fonds récoltés pour venir en aide à l’Afrique. Selon le tabloïd, l’organisme n’avait versé que 14 115 livres sterling (16.747 euros) «dans des causes humanitaires». Et ce, alors qu’1,7 million (2 millions d’euros) avaient été récoltés grâce aux dons de Frank Lampard, John Terry ou Roger Federer, notamment pour la construction d’un hôpital à Abidjan (Côte d’Ivoire). Le journal britannique précisait que The Didier Drogba Foundation avait déboursé 439 321 de livres (plus de 500 000 euros), pour organiser ses luxueuses soirées caritatives. Le reste reposerait sur des comptes en banque.

 

«J’ai demandé à mes avocats d’exiger des excuses et des dommages-intérêts du Daily Mail, afin de les reverser à ma fondation», a ajouté l’ex-attaquant de Galatasaray, soulagé de voir que l’enquête de la Commission des oeuvres de charité a permis d’écarter tout soupçon de fraude ou de corruption. 

 

 

 

Adieu à Montréal

Une bonne nouvelle pour un Didier Drogba qui vient de quitter la MLS dans la douleur. Quelques heures plus tôt, l’ancien de l’OM a été éliminé en demi-finale face à Toronto, pour son dernier match avec Montréal, où il a débarqué en juillet 2015. À 38 ans, il ne veut toutefois pas mettre fin à sa carrière.