Auteur d’un geste raciste il y a un mois avec la Colombie, Edwin Cardona a été sanctionné par la FIFA. 

 

La Colombie va préparer le Mondial sans Edwin Cardona. Coupable d’un geste raciste lors d’un match amical en Corée du Sud (2-1) en novembre, le joueur de Boca Juniors a été suspendu cinq matchs par la FIFA, qui lui a également infligé une amende de 20.000 francs suisses soit environ 17.000 euros. Celui qui avait mimé les yeux bridés lors d’une altercation avec ses adversaires pourra toutefois jouer le Mondial en Russie sous le maillot de la Colombie.

 

Kingsley Coman interpellé pour violences conjugales

 

Juste après son geste, Edwin Cardona (24 ans) s’était excusé. Et contrairement à Ezequiel Lavezzi, il n’a pas plaidé l’humour. « Je n’ai voulu manquer de respect à personne, à aucun pays ou aucune ethnie, mais si quelqu’un s’est senti offensé ou l’a interprété de cette manière, j’en suis désolé, expliquait-il dans une vidéo tweetée par la sélection colombienne. Je suis désolé si quelque chose qui est arrivé pendant le match a pu être mal interprété », avait-il ajouté.

 

 

Des excuses d’autant plus nécessaires que du côté de la Corée du Sud, le geste est forcément très mal passé. « Le racisme est inacceptable, a réagi Ki Sung-yeung, le capitaine de la sélection coréenne qui jouera aussi le Mondial. La Colombie est une équipe remplie de joueurs de classe mondiale et c’était décevant de voir ce genre de choses. »