Directeur général de Luton Town (D3 anglaise), Gary Sweet est l’un des rares à refuser de faire la promotion de sociétés de paris sportifs. 

 

Ne pas croiser le logo d’une enseigne de paris sportifs est mission impossible lors d’un match outre-Manche. Mais certains dirigeants résistent encore à l’image de Gary Sweet, “pas à l’aise” avec le fait de voir son club de Luton Town faire de la pub pour les paris. “On ne veut pas promouvoir des comportements excessifs de jeu parmi nos supporters et joueurs”, a-t-il expliqué à la BBC.

 

 

A moins “d’être forcé à le faire”, Gary Sweet continuera donc de refuser des offres pourtant juteuses. Au total, plus de 564.000 euros auraient été snobés par le club du sud de l’Angleterre, pour des contrats de sponsoring maillot proposés en moyenne tous les ans par ces marques. “Je ne pense pas que le board me vire parce que je refuse ces offres, nous pensons tous les mêmes choses qui font partie de nos principes”, assure-t-il. En plus d’éviter de promouvoir le pari, le 5e de League One a préféré s’associer à deux sociétés basées à Luton : l’agence immobilière Indigo Residential pour la tenue home et Star Platforms, fabricant d’engins de chantier, pour le maillot away.

 

Luton Town (D3 anglaise) saison 2018/19

Luton Town (D3 anglaise) saison 2018/19

 

 

 

Une culture omniprésente

SportPesa à Leicester, ManBetX à Crystal Palace, Fun88 à Newcastle… En comptant Premier League mais aussi Championship, presque 60% des équipes font de la pub pour des opérateurs de paris sportifs – souvent venus d’Asie – sur leurs maillots. Ancré dans la culture britannique, le gambling entraîne pourtant des problèmes majeurs chez les supporters mais aussi chez des joueurs devenus accros. On pense évidemment à Joey Barton, suspendu 18 mois par la Fédération l’année dernière pour avoir parié sur des matchs, ce qui est interdit en tant que joueur. Après des “préoccupations de l’opinion publique”, certains opérateurs ont même décidé de réduire la fréquence de leurs pubs télé cette semaine selon la BBC.

 

Le maillot de Crystal Palace 2018/19

Le maillot de Crystal Palace 2018/19