Jean-Michel Aulas s’est trouvé un nouvel ami. Après un petit taquet de Julien Cazarre dans Le Parisien, le président lyonnais a répondu à l’humoriste de Canal+ quelques heures plus tard. Et forcément, c’était sur Twitter, son terrain préféré. 

 

Jean-Michel Aulas est toujours un twittos aussi agité. Quand Julien Cazarre balance dans Le Parisien ce matin que le président de l’OL ne lui “donne pas envie de rire” du club car il dégage “quelque chose de malsain“, il fallait forcément s’attendre à une réplique du boss lyonnais.

 

Et elle est arrivé en fin de matinée. “Si Julien n’a pas envie de rire, moi il me donne plutôt envie de pleurer car ses attaques malsaines et vulgaires m’indisposent”, écrit-il à l’auteur de l’article du Parisien sur Twitter.

Sergio Agüero au coeur d'une improbable embrouille entre son ex et sa femme

 

 

Mais comme souvent, JMA ne s’est pas contenté d’un seul tweet et a enchainé les caractères. “Cazarre, faut pas rester sur des préjugés, l’OL est très populaire et JMA particulièrement aimé mais pas par vous !”, écrit l’Alain Delon de la LFP avant de s’en prendre aux vannes de Julien Cazarre qui fait passer le président lyonnais pour un chaud-lapin dans sa chronique. “Cazarre vous me faites plus pleurer que rire et en tout cas vos assertions sur la relation féminine sont totalement malsaine”, dit-il dans un message accompagné d’un emoji pouce baissé. Et ouais.

 

 

 

L’OL, un «club bizarre»

Dans Le Parisien, Julien Cazarre s’en prenait ce matin à Jean-Michel Aulas et à l’OL, un “club bizarre”. “Il a tout pour être populaire. C’est l’anti-Qatar, estime l’humoriste de l’émission dominicale J+1Il s’est construit tout seul avec plein de jeunes. Il pourrait être le Nantes des années 2010. Mais le président Aulas dégage un truc pas sain. Il ne me donne pas envie de rire de l’OL”, avouait l’ancien d’Action Discrète dont on a hâte d’avoir la réponse. Vivement dimanche prochain.