Sanctionné de deux matchs à huis clos par l’UEFA, le Partizan a pu inviter 20.000 enfants à la place des supporters. 

 

Un stade d’ultras kids. Puni pour des incidents racistes en août, lors d’un match contre Malatyaspor, le Partizan Belgrade a eu une vraie idée pour maintenir l’ambiance face à AZ Alkmaar (2-2) jeudi. Car dans son stade, plus de calvities ou de bedaines mais des gamins âgés de moins de 14 ans, venus d’écoles de foot de toute la Serbie pour chanter à la gloire des Crno-beli.

 

 

Déjà aperçus contre Molde en août, ces mini-supporters ont pu être là grâce à une nouvelle règle de l’UEFA. En mai dernier, l’instance a annoncé que les clubs pouvaient désormais inviter des enfants de moins de 14 ans inscrits dans des écoles de foot pour les rencontres à huis clos. Plus d’enfants, moins de racistes : l’ambiance était forcément sympa.

 

 

 

 

À noter que le Slovan Bratislava, sanctionné pour des cris et des banderoles hostiles contre le KF Feronikeli (Kosovo), en a aussi profité pour inviter 6.000 enfants contre Besiktas hier soir (4-2).