Si (presque) tout le monde s’est moqué d’Alvaro, le prétendu supporter de Benfica ayant eu des gros soucis avec Google Maps, il s’agissait en fait d’un acteur. 

 

Ça semblait louche, et ça l’était vraiment. Reprise par un paquet de grands médias en France et dans le monde entier jeudi, l’histoire d’Alvaro Oliveira était montée de toute pièces. Car derrière le supporter ayant soi-disant confondu Francfort-sur-le-Main (ouest de l’Allemagne) et Francfort-sur-l’Oder (est), l’emmenant à 600 kilomètres du stade et du match de Benfica (défaite 2-0) en Europa League, se cache un acteur appelé Marcelo Rodrigues.

 

 

 

Sur un site spécialisé, on trouve par exemple sa fiche, qui ressemble à celle de n’importe quel comédien souhaitant percer. “Je suis un acteur portugais, j’ai travaillé dans des pièces de théâtre et des comédies musicales ces neuf dernières années, j’ai aussi fait des séries télé et je me consacre désormais plutôt au cinéma”, écrit le natif de Lisbonne. Evidemment, pas de trace de Benfica ou de foot sur le CV de l’acteur, qui à en croire son profil Facebook, vit à Berlin et donc à quelques heures en voiture de Francfort. Il n’y a pas que des GPS qu’il faut se méfier.

 

mar

 

 

 

(Parmi les indices qui laissaient peu de doutes : son compte Instagram a été créé il y a seulement deux semaines et contient des photos piquées sur le net, tandis qu’il ne pose même pas avec un vrai maillot de Benfica.)

 

 

 


Voir cette publication sur Instagram

day trip a Lisboa 🌅 #portugal#lisboa#dayoff#folga#lissabon#feriado#daytrip#passeio#costa#mar#slbenfica

Une publication partagée par Álvaro Oliveira (@alvaroslb1994) le

 


Voir cette publication sur Instagram

Chilling 🛀🏻 #lol #toilet #bathtub #boy #plants #tiles #green #berlin #chill #mondays #actor #craycray #home

Une publication partagée par Marcelo Rodrigues (@marcelo.rod) le

 

FB de Marcelo Rodrigues

 

MAJ du 19/04, à 14h02 : Le compte Instagram d’Alvaro Oliveira a finalement révélé la supercherie et il s’agissait d’une publicité pour le magazine 11Freunde. Bravo à eux.

 

 


Voir cette publication sur Instagram

One of the few magazines you can trust. @11freunde

Une publication partagée par Álvaro Oliveira (@alvaroslb1994) le