Prévu le 8 décembre, Villarreal-Atlético a de grandes chances de se jouer à Miami selon El Confidencial

 

Cette fois, ça semble être la bonne pour Javier Tebas. Après avoir échoué pour Gérone-Barça l’an dernier, le boss de la Liga est en passe de réussir à délocaliser un match en Floride grâce à Villarreal et l’Atlético. Car les deux ont déjà validé l’idée, à en croire le président du club de Toko-Ekambi. “C’est bien que nous exportions la Liga dans un pays si important. Il n’y a pas de problème de la part de l’Atléti non plus”, a confirmé Fernando Roig sur la radio Onda Cero.

 

 

Attendu au Hard Rock Stadium, le match serait vu comme une opportunité unique par les dirigeants des deux clubs pour gagner en visibilité à l’international et faire grimper leurs revenus commerciaux. Et les supporters ? Privé d’une belle affiche, le public de Villarreal aura droit à une “compensation” venue du club, qui n’écarte pas l’idée de prévoir des vols spéciaux pour ses socios. Écolo. Les supporters de Villarreal pourraient aussi avoir droit à des places en plus au match retour à Madrid.

 

La Fédé n’a pas encore réagi

Reste à connaître la position de la Fédé, grand détracteur de la délocalisation à Miami dont rêve Tebas. Si l’an dernier, elle a fait tout son possible pour empêcher un Gérone-Barça en Floride, avec le soutien de la FIFA, la RFEF souhaite cette fois organiser une Supercoupe d’Espagne remaniée en… Arabie saoudite au mois de janvier. Elle risque d’avoir plus de mal à s’opposer à Tebas et à Miami.