Menacés par un hiver glacial, des sans-abri de Buenos Aires ont pu trouver refuge dans le mythique Monumental grâce à River Plate. 

 

Le foot peut aussi servir à ça. A l’approche de la nuit la plus froide de l’année, mercredi en Argentine, le stade Monumental n’a cette fois pas accueilli les joueurs de Gallardo, en stage de pré-saison aux Etats-Unis, mais des sans-abri. Alors que les températures glaciales ont fait plusieurs morts parmi les SDF, les plus démunis ont ainsi pu trouver un lit, un repas et des vêtements chauds donnés par des supporters argentins.

 

 

En ouvrant les portes de son stade pour que les gens ne meurent pas de froid, River a fait un geste énorme, a salué Martin Giovio, membre de l’association Red Solidaria qui a participé à l’opération. Etre sous un toit vous sauve la vie”, a-t-il ajouté depuis la capitale de l’Argentine, également frappée par une crise économique. “River est un exemple, cela signifie beaucoup pour nous”, a de son côté confié un SDF, par ailleurs supporter de… Boca.