Trois semaines après le lancement d’un abonnement à vie appelé Infinity Card, l’AIK a trouvé son premier acheteur. 

 

Pas de tatouage, ni de milliers de km traversés : pour prouver son amour à l’AIK, Magnus Käck a fait un truc encore plus original. Déjà parmi les abonnés de la Friends Arena, le stade du récent champion de Suède, ce supporter de 43 ans a dépensé pas moins de 189.100 couronnes (18.400 euros) pour pouvoir assister à toutes les rencontres jusqu’à la fin de ses jours. “Je serai dans les tribunes pendant au moins 30 ans”, s’est réjoui le détenteur de l’Infinity Card dont le prix est un clin d’oeil à 1891, l’année de fondation du club.

 

 

Ce qui a également emballé Magnus Käck, c’est l’idée de “rentrer dans l’histoire” de son équipe : “J’étais déjà intéressé quand j’en ai entendu parler il y a un mois mais cela m’a encore plus attiré d’être le premier”, assure celui qui explique ne pas avoir d’enfant et avoir eu des “opportunités” financières ces dernières années quand on l’interroge sur le prix plutôt élevé du ticket à vie.

 

Magnus Käck, premier abonné à vie à l'AIK

Magnus Käck

 

Du côté de l’AIK, 12 fois champion du Suède, on est forcément fier de compter sur ce genre de fan. “Le fait de manifester son amour à vie pour l’AIK en dit long sur le type de club que nous sommes”, s’est félicité Fredrik Söderberg, responsable du marketing du club où l’Infinity Card a été lancée pour célébrer son récent sacre, le premier depuis 2009. Entre ça et les réactions au moment du titre, les fans de l’AIK sont clairement à part.