Lors du Soccer Aid, Eric Cantona a retrouvé le public d’Old Trafford et reçu une ovation comme à sa grande époque mancunienne. 

 

La bedaine de Seaman, les une-deux Kluivert-Seedorf, le but d’Owen, les occasions ratées d’Usain Bolt mais surtout… le numéro 7 de Cantona. En attendant de passer aux choses sérieuses avec le Mondial, l’Angleterre du foot s’est détendue avec le match caritatif Soccer Aid, qui réunit des personnalités et des ex-joueurs avec une sélection anglaise contre le Reste du monde. Et si l’attraction principale était Usain Bolt et son numéro 9,58, qu’on a souvent vu hors-jeu, le stade a surtout pu applaudir la légende Eric Cantona (52 ans).

 

On peut désormais voter pour élire le plus beau but de la saison UEFA 2017/18

(entrée à 13min08)

 

 

En fin de match, l’ancienne star de United est entrée en jeu à la place de Yaya Touré, forcément moins applaudi en tant que figure de City. S’il n’est resté que quelques minutes sur le pelouse, avec son mythique numéro 7 dans le dos, c’était surtout l’occasion de recevoir une énorme ovation du stade comme à la grande époque. “C’est toujours bien de sentir l’amour des gens pour le foot. C’est une sensation géniale, je me sens chez moi”, a-t-il commenté pendant une rencontre qui a aussi permis de revoir Veron, Robbie Keane ou encore Van der Sar, en plus de récolter plus de 6 millions d’euros pour l’Unicef.

 

 

 

 

 

Les Anglais ont même eu droit à une petite provoc’ de sa part comme dans les 90’s. Sur la touche pendant le reste du match, aux côtés du manager Harry Redknapp, Eric Cantona se voit poser cette question par une journaliste télé : “On a déjà vu Mourinho tacler un joueur ici (lors du Soccer Aid 2014, ndlr). Si le match ne va pas dans le bon sens, vous allez prendre les choses en mains ?”. Réponse : “J’ai fait bien mieux moi, j’ai été dans les tribunes pour frapper un hooligan”.

 

 

 

 

Le match (3-3, 4-3 aux tab) :

 

Angleterre : Seaman, Wright, P. Neville, Brown, Farah, Lewis, Stephenson, Murphy, Lynch, Murs, Bent

Remplaçants : McGuiness, Wicks, Owen, Redknapp, Mack, Fowler, Flintoff, Harrison, O’Connell, Vassell

Manager : Sam Allardyce

Buteurs : Bent (12′), Lynch (23′), Owen (82′)

 

Reste du monde : Van der Sar, Fongho, Stam, Pietersen, O’Carroll, Toure, Veron, Compston, Carter, Keane, Bolt.

Remplaçants : Seedorf, Pires, Ramsay, Cole, Christensen, Kluivert, Cantona, Gruffudd, Byrne

Manager : Harry Redknapp

Buteurs : Keane (26′), Veron (42′), Seedorf (59′)