Pour la deuxième année consécutive, Everton est le seul club à figurer dans le classement des 100 meilleures entreprises où travailler en Angleterre, selon le Sunday Times

 

Certains coachs n’en diront pas autant mais il fait parfois bon bosser en Premier League. C’est ce que prouve le top 100 des meilleures entreprises pour travailler du Sunday Times, où Everton progresse à la 71e place. “Nous sommes très fiers de ce classement”, s’est félicitée Kim Healey, directrice des ressources humaines du club, rappelant que les Toffees accordent “une immense importance au bien-être de ces salariés”.

 

 

Pour passer de la 96e à la 71e place cette année, Everton a notamment pris des mesures pour favoriser les promotions en interne, augmenter l’indemnisation des salariés en congés maternité ou paternité, ou encore améliorer les conditions de travail en déménageant de Goodison Park pour les bureaux tout neufs du Royal Liver Building. Ce qui a aussi valu au 9e de Premier League d’obtenir une deuxième étoile chez Best Companies, qui note les entreprises anglaises. Avoir si bien relancé la carrière de Lucas Digne méritait au moins ça.