À l’heure où la vraie CAN se termine, on peut voir un docu qui revient sur l’incroyable CAN organisée par les habitants d’Évry.

 

Plus de Mahrez, de Mané et de scénarios épiques. La CAN se terminant, il est temps de se replonger dans celle qui a d’abord ambiancé les quartiers de la banlieue parisienne avec Évry, l’autre CAN. Réalisé par Tristan Baudenaille-Pessotto et Thomas Porlon, le docu revient sur ce phénomène né en juin avec un tournoi organisé par les propres habitants des quartiers, qui ont formé des équipes en fonction de leurs origines. “On est tombés sur une vidéo sur Twitter, explique Tristan Baudenaille-Pessotto, interrogé sur la genèse du projet par France 24. C’était une vidéo d’envahissement de terrain après un but. L’ambiance avait l’air sympa”. 

 

Cette saison, on peut voir les matchs de la Coupe d'Italie en direct sur YouTube

 

En filmant la CAN Epinetzo, popularisée par Niska ou encore Drogba et Benzema sur les réseaux, l’objectif était surtout de montrer la vie de la banlieue et ses valeurs. “On a tenté de faire ressortir cette ambiance bon enfant, faite d’entraide et de partage, poursuit-il. Le football là-dedans, il est secondaire. Même si chaque joueur était ultra-sérieux pendant les parties, ils nous ont répété à plusieurs reprises que le fait d’avoir rassemblé tout Évry et même au-delà, c’est ça leur vraie victoire”, souligne le co-réalisateur. Pas d’excuse pour louper le docu d’autant qu’il est visible gratuitement sur YouTube.