Auteur d’un doublé lundi contre West Ham, Eden Hazard en a profité pour rendre hommage à Juan Roman Riquelme, l’une de ses idoles. 

 

Même sa célébration était celle d’un homme de goût. Responsable d’un nouveau golazo incroyable, au bout d’un slalom façon Messi, Hazard y a en plus ajouté une dédicace à Riquelme, en reprenant la célébration “Topo Gigio”, inspirée d’une souris d’un programme pour enfants. Un hommage fait 18 ans tout pile après le geste iconique de l’Ultimo Diez, dans un Superclasico contre River, même si la date serait “une pure coïncidence” selon Willy Caballero, coéquipier argentin de Chelsea. “La célébration était bien pour JR10″, a quand même confirmé le gardien sur Instagram pour dissiper les doutes.

 

Pourquoi le nouveau stade de Tottenham s'annonce fou

 

 

Mais l’histoire ne s’arrête pas là : Riquelme a aussi envoyé une dédicace à Hazard et un maillot de Boca en cadeau. “Pour le génie Hazard, affectueusement”, lui a écrit l’idole des Xeneizes. Derrière tout ça, on retrouve encore Caballero, dans le rôle de l’intermédiaire : “C’est un plaisir de mettre en relation ces deux joueurs et avoir joué avec eux”, a écrit l’ex de Boca sur ce post Instagram, où Hazard pose avec le maillot du club de Buenos Aires.

 

 

 

On le sait moins, mais Riquelme – dont le geste était d’abord un taquet à son président de Boca (Mauricio Macri), même s’il parlera toujours d’une dédicace à sa fille – a souvent été cité par Hazard comme l’une de ses idoles. En plus de tweets sur l’ancien du Barça, le Belge l’avait par exemple inclus dans son XI de rêve en 2015 avec Henry, Ronaldinho ou encore Zidane. De quoi imaginer Hazard signer un jour dans le club de Roman ? Certains hinchas en rêvent mais a priori, il rejoindra d’abord une autre de ses idoles à Madrid.