Joe Anderson a demandé à la Fédération d’enquêter sur le transfert de Ross Barkley, passé d’Everton à Chelsea pour 17 millions d’euros. 

 

Fervent supporter d’Everton, Joe Anderson l’a mauvaise. Alors que cet été, Ross Barkley valait au moins 40 millions d’euros selon l’actionnaire majoritaire des Toffees, l’international anglais vient d’être vendu… 17 millions d’euros à Chelsea. Et ça ne plaît pas du tout au maire de Liverpool. “Je vais demander à la Premier League et à la Fédération une enquête sur les circonstances du transfert”, a-t-il écrit sur Twitter. Cité par le Guardian, il estime que le public mérite de la “transparence” sur la vente du milieu de 24 ans – qui était toutefois en fin de contrat en juin prochain – et parle même d’interpeller la police.

 

 

“Dans le meilleur des cas, cela représente une mauvaise opération pour Everton. Au pire, ce serait une tentative délibérée de dévaluation d’un joueur sur le marché pour que derrière le joueur, son agent et l’acheteur touchent un pactole”, a-t-il également déclaré. En avril dernier, le maire travailliste élu en 2010 s’était aussi indigné à la suite d’un article du Sun comparant Barkley à un gorille.

 

 

L’international anglais a toutefois coûté un peu plus que 17 millions d’euros selon le Times. 8 millions d’euros auraient également été versés à la société Westermann pour le transfert du milieu également courtisé par les Spurs cet été. Mais ça, ça ne va pas consoler Joe Anderson.