Parti à Flamengo l’été dernier, Filipe Luis est revenu faire coucou au Wanda Métropolitano avant Atlético-Levante ce week-end. 

 

El Cholo lui manquait beaucoup trop. Après 8 ans, 7 trophées et 333 matchs sous le maillot des Colchoneros, Filipe Luis a retrouvé ses anciens partenaires samedi, avec une haie d’honneur bien méritée au Wanda Métropolitano. Un gros moment nostalgie pour le latéral brésilien mais aussi pour les socios, qui ont de nouveau chanté à sa gloire. “J’ai mis énormément de temps à obtenir un chant, a d’ailleurs rappelé l’ex de Chelsea, sa petite infidélité à l’Atléti en 2014. Je l’ai eu grâce à beaucoup de matchs et beaucoup de courses dans mon couloir. J’ai tout donné”.

 

 

Récemment sacré en Libertadores avec Flamengo, dans les toutes dernières secondes de la finale, Filipe Luis a pu au passage apprécier la victoire des Rojiblancos (2-1). Et repartir au Brésil avec quelques cadeaux comme une réplique du stade, à bien ranger dans l’armoire à trophées entre les médailles de la Liga, de l’Europa League et des Supercoupes d’Europe.