Lundi, Francesco Totti (42 ans) a été intronisé au Hall of Fame du foot italien aux côtés de Max Allegri ou encore Javier Zanetti.

 

Dur de trouver une guest-list plus classe que celle-là. À Florence, une bonne partie du panthéon de la Serie A était réunie pour une cérémonie Hall of Fame qui a notamment célébré Totti, venu recevoir son prix des mains du sélectionneur Mancini. “C’est une journée spéciale pour moi, s’est-il réjoui sur la scène du Palazzo Vecchio. Cela signifie beaucoup, juste après avoir intégré le Hall of Fame de la Roma. (…) Gagner la Coupe du monde 2006 a consolidé ma réputation dans le monde entier, et je crois que cela m’a aussi aidé à avoir ce prix”, pense l’icône des Giallorossi (786 matchs), qui pourrait bientôt devenir le directeur technique du club.

 

 

Crée en 2011 par la FIGC, le Hall of Fame a aussi accueilli un ex-arbitre, Nicola Rizzoli, mais surtout Max Allegri, tout juste parti de la Juve après 5 championnats gagnés en autant de saisons, ou encore Javier Zanetti, venu rejoindre les 88 autres légendes du foot transalpin. L’ex-latéral de l’Inter, désormais vice-président, est le huitième étranger à être intronisé après Platini, Van Basten, Batistuta, Maradona, Ronaldo, Paulo Roberto Falcão et Gullit.