Il aura fallu attendre le 22 février 2017 pour que Franck Ribéry débarque (enfin) sur les réseaux sociaux. Une bonne idée ? Pour se faire troller, assurément. 

 

C’est la surprise du jour sur les réseaux sociaux. Franck Ribéry aura attendu ce mois de février 2017 pour finalement céder à la tentation de Facebook, Twitter et Instagram. Très en retard par rapport aux autres figures du foot européen, l’ex-joueur de l’OM a vite pu découvrir les joies du web et ses trolls.

 

L'UEFA lance un guide pour bien prononcer les noms des joueurs de la Ligue des champions

 

« Je suis sur Twitter désormais ! J’espère avoir quelques bonnes conversations. Je serai bientôt de retour sur le terrain pour le @FCBayern ». S’il a choisi la vidéo sur Facebook, c’est avec ses quelques mots que @FranckRibery a fait son entrée sur Twitter. Un message bien lifté et en anglais – à peu près le même sur Instagram – où l’ex-joueur des Bleus en profite pour évoquer son prochain retour après une blessure à la cuisse. Mais là où il y a un doute, c’est sur les “bonnes conversations ».

 

Car sous son tweet, on trouve déjà un flot d’insultes, entre remarques sur son physique, sa dentition ou son niveau de français. La photo de Franck Ribéry sur laquelle on peut le voir tenant un iPad a également déjà fait l’objet de pas mal de détournements. Après la France, c’est avec le web que cela va devenir compliqué.

 

 

 

 

 

 

Instagram, here I am…finally! 😉👌🏼 …and soon I’ll be back on the pitch for @fcbayern! #FR7 #official #FollowFranck #SocialMedia

Une publication partagée par Franck Ribéry (@franckribery7) le

 

S.St.