Cet hiver, les clubs ont encore fait dans l’improbable pour officialiser leurs recrues. Retour sur les meilleures annonces.

 

 

Alexis Sanchez à United

Comment passer à côté du transfert d’Alexis Sanchez ? Attendu à City, le Chilien est finalement chipé par l’ennemi United qui boucle son arrivée en quelques jours. Et les Red Devils emploient les gros moyens pour annoncer ça avec une vidéo de l’ex-attaquant d’Arsenal au piano. Déjà un classique.

 

Quand Marcelo se fait troller par Enzo, son fils de huit ans

 

Peter Hartley à Motherwell

Forcément, la parodie n’a pas tardé à arriver et elle est venue de Motherwell. Pour annoncer le défenseur Peter Hartley, le club écossais s’est calqué sur la vidéo d’United, même si le piano était un peu plus petit. Et que l’ex de Blackpool joue un peu plus mal que le Chilien. Réaliste.

 

 

Andrej Lukic et Ricardo Ryller à Braga

L’Angleterre inspire aussi le Portugal. Comme d’autres clubs avant lui, le SC Braga s’est permis d’utiliser Tinder et de matcher avec Andrej Lukic et Ricardo Ryller, ses nouvelles (et méconnues) recrues. L’occasion de mettre un petit taquet à Michy Batshuayi, coupable d’avoir chambré les Portugais lors d’un match d’Europa League avec l’OM quelques années plus tôt. Plutôt sympa comme vengeance.

 

 

 

Samuel Eto’o à Konyaspor

Le championnat turc a aussi de l’imagination puisque Samuel Eto’o a eu droit à une présentation façon Game of Thrones à Konyaspor. Bon, un autre grand buteur y avait quand même déjà eu droit en Turquie : Yoan Gouffran.

 

 

 

 

 

Vagner Love à Besiktas

Juste avant Konyaspor, c’est Besiktas qui a encore frappé fort. Habitué des vidéos kitchs, le club de Ricardo Quaresma a fait dans le romantisme pour l’arrivée de Vagner Love.

 

 

Joao Mario à West Ham

La palme revient quand même aux Anglais et notamment à West Ham. Pour officialiser le prêt de Joao Mario en provenance de l’Inter Milan, les Hammers ont partagé une vidéo façon Super Mario. Si le Portugais voulait se débarrasser de cette référence, c’est raté.

 

 

 

Cenk Tosun à Everton

Question timing, Everton a également inventé un nouveau truc. L’équipe de Sam Allardyce a annoncé l’arrivée de Cenk Tosun à la mi-temps d’un derby contre Liverpool en Cup, alors qu’elle était menée 1-0. Bizarre ? Peut-être mais la défaite (2-1) a sûrement été plus simple à digérer.