On peut donc avoir des soucis avec le fisc et ne pas être du genre radin. Selon un journaliste argentin, Lionel Messi aurait décidé de payer lui-même des employés de la Fédération argentine de foot qui n’ont pas reçu de salaire depuis plusieurs mois. 

 

Leo Messi serait-il également altruiste en dehors du terrain ? Si l’on met de côté son affaire de fraude fiscale, organisée par son père Jorge selon le joueur, l’attaquant du Barça serait du genre généreux, à en croire le journaliste Juan Pablo Varsky. Dans son émission radio No Somos Nadie, l’animateur a révélé que le quintuple Ballon d’or avait décidé de payer le salaire des agents de sécurité travaillant pour l’Albiceleste.

 

Comment ? Tout s’est déroulé avant la défaite contre le Brésil (3-0), il y a quelques jours, à Belo Horizonte. “Leo Messi était dans sa chambre, raconte Juan Pablo Varsky dans des propos relayés par le journal catalan Sport. Deux ou trois personnes, travaillant pour la sécurité de l’équipe, ont frappé à la porte et lui ont dit “Leo, nous devons parler avec vous : cela fait cinq ou six mois qu’on ne nous paie pas. La situation est compliquée, vous êtes le capitaine de l’équipe et nous te demandons de l’aide.“”

Iniesta et Torres, prêts pour leur saison 2 en J. League

 

 

Leo Messi, “furieux” ?

D’après l’animateur, Leo Messi aurait alors appelé son père Jorge, qui gère ses intérêts financiers. Ce dernier aurait alors viré la somme d’argent demandée pour les agents de sécurité qui n’étaient plus payés par la Fédération argentine (AFA), en proie à des soucis économiques sans précédents depuis la récente mort de son président Julio Grondona. La FIFA a même décidé de nommer une « commission normalisatrice » pour remettre de l’ordre à la Fédération, minée par la corruption.

 

Messi sera sûrement furieux d’apprendre que quelqu’un donne cette information mais tant pis, a ajouté Juan Pablo Varsky qui précise que le joueur du Barça a l’habitude de faire des dons en toute discrétion. Mais moi, cela me semble pertinent de le raconter.” Cristiano Ronaldo ne voit pas l’intérêt de le dire, mais bon.