Salaires, buts, récompenses, fails… Comme chaque fin d’année, le foot a son lot de classements et de résumés. Mais le Daily Mail a fait plus fort en classant les coachs de Premier League selon… le prix de leur montre. 

 

 

L’Angleterre n’est pas que le pays de foot. C’est aussi celui de l’élégance alors le Daily Mail s’est intéressé aux montres des entraîneurs de Premier League mais surtout à leurs prix. Et même dans ce domaine, Arsène Wenger n’est toujours pas le premier. Non, celui qui a la plus chère au royaume des dandys, c’est forcément un Anglais et il s’appelle Sean Dyche, coach de Burnley. Les fans du club, actuellement 14ème, pourront se consoler en se disant que leur entraîneur a la plus chère : une Patek Philippe à quasiment 53 000 euros. A-t-il piqué une partie du budget transfert ?

 

L'OL sort une collection de maillots rétro
La montre Patek Philippe 5990 1A de Sean Dyche

La montre Patek Philippe 5990 1A de Sean Dyche

 

Ranieri comme Di Caprio, Guardiola corporate

Au top de la Premier League avec Chelsea, Antonio Conte (7ème) se la joue plus modeste autour du poignet. Comme Aitor Karanka (Middlesbrough), l’Italien porterait une Rolex Daytona à 11 700 euros. Et tant pis si le club londonien compte Hublot parmi ses sponsors. Cette dernière branche plutôt le coach de Crystal Palace Sam Allardyce (4ème), qui porte un modèle Big Bang Unico à presque 33 000 euros. Forcément, quand on aurait reçu des pots-de-vins sur des transferts, on peut se faire plaisir. José Mourinho (5ème) porterait également une Big Bang Unico mais aux couleurs du Brésil, un modèle spécial Coupe du monde 2014 à presque 30 000 euros. Et ta montre signature Hublot, José ?

 

Chez Rolex, on retrouve également Ronald Koeman (2ème) qui porte une Sky-Dweller à environ 42 000 euros. Un modèle spécial globe-trotters qui va parfaitement au coach d’Everton, passé par le Portugal, l’Espagne et bien sûr les Pays-Bas. Sûrement fan de Leonardo Di Caprio, qui portait ce modèle dans Inception, Claudio Ranieri (14ème) a quant à lui une TAG Heuer Carrera à 4 700 euros autour du poignet, preuve que l’Italien a gardé les pieds sur terre malgré le championnat remporté par Leicester l’an dernier. Même “modestie” côté Liverpool avec une IWC Pilots Chronograph à un prix identique pour Jürgen Klopp.

 

Corporate jusqu’au bout ou peut-être économe, Pep Guardiola (17ème) porte quant à lui une montre aux couleurs du club : une Cimier QNETCity Automatic d’une valeur de 2226 euros. Quand il s’agit de s’acclimater à son club, le coach catalan pense vraiment à tous les détails. Bon, il est quand même souvent vu avec une Rolex Deep Sea Dweller à plus de 10 000 euros.

 

La montre de Pep Guardiola

La montre Cimier de Pep Guardiola

 

 

Arsène Wenger dépense généreusement

Chez les Frenchies, le bling-bling n’y est pas trop. Claude Puel (12ème) porte une IWC Portofino. Conçue par la marque suisse, qui avait fait un modèle pour Zinedine Zidane, elle vaut plus de 9200 euros. Arsène Wenger se la joue altruiste avec une IWC Aquatimer Chronograph à 9700 euros dont les bénéfices servent à aider et protéger les îles Galapagos. Classe.

 

3

 

 

IWC Aquatimer aussi pour Mauricio Pochettino (Tottenham) qui a toutefois opté pour un modèle Expedition Charles Darwin à 10 000 euros. Quant à David Moyes, ses indemnités de licenciement à Manchester puis à la Real Sociedad lui ont permis de craquer pour une Patek Philippe à 35 000 euros, comme Paul McCartney.

 

Bob Bradley bon dernier

Du côté des radins, la palme revient à Mark Hugues (Stoke City) avec une Polar V800 stylée mais à 400 euros et surtout à Bob Bradley avec une Timex Ironman à 46 euros. Le vrai motif de son récent licenciement à Swansea ?

 

La Timex Classic 100 de Bob Bradley

La Timex Classic 100 de Bob Bradley

 

Le classement complet

 

E.R.