Sélectionneur de l’équipe des députés et de l’état-major des Armées, Guy Roux souhaiterait attirer Emmanuel Macron dans son onze, selon les informations de l’Obs

 

Ce n’est ni une fake news, ni une info Gorafi : il existe bien une équipe de foot à l’Assemblée nationale et son sélectionneur s’appelle Guy Roux. Un coach qui doit faire face à un mercato particulier, à savoir le renouvellement récent des députés dans l’hémicycle désormais composé en grande partie par les “personnes issues de la société civile” d’En Marche !.

 

Dommage, certains éléments rassembleurs vont nous manquer, a commenté Guy Roux dans l’ObsMais le bon côté, c’est le rajeunissement. La moyenne d’âge risque de baisser d’une dizaine d’années ! », s’est-il quand même réjoui. L’ex-coach de l’AJ Auxerre a aussi confié qu’il serait moins “angoissé”, lui qui craignait à chaque fois “l’accident cardiaque ou le claquage chez les anciens.”

 

Emmanuel Macron supporte l'OM et il explique pourquoi
Guy Roux avec l'équipe des députés.

Guy Roux avec la sélection de l’Assemblée Nationale.

 

Également coach de l’équipe de l’état-major des Armées – “une bonne équipe, avec des joueurs plus âgés que les députés mais en bien meilleure forme physique” – Guy Roux espère compter sur une recrue de poids pour le premier match de la saison, prévu le 6 septembre : Emmanuel Macron. Il y a quinze jours, celui qui a aussi coaché le RC Lens a même adressé une invitation au président de la République et grand fan de l’OM. Reste à savoir si l’ancien latéral de l’équipe de l’ENA saura trouver 90 minutes dans son agenda.

 

Après ce match, Guy Roux aura une autre rencontre à gérer avec la sélection des députés. Le 20 septembre, c’est le Variétés Club qu’elle affronte à nouveau, après avoir été laminée 12 à 1 il y a trois ans, face à pas mal d’anciens de France 98. L’équipe de l’Assemblée nationale peut toutefois espérer compter sur ses piliers : “En attaque, c’est pas mal, on va pouvoir garder Valls et Baroin. Ce sont deux attaquants de pointe, des purs numéros 9. A 30 ans, les deux auraient pu jouer en CFA”, estime Guy Roux.