Icône du River des 90’s, Hernan Crespo a fait un retour émouvant au Monumental, en tant que coach de Defensa y Justicia. Idolo.

 

Plus les mêmes couleurs, mais toujours le même amour. 24 ans après leur avoir offert la Libertadores sur cette pelouse, Hernan Crespo a pu voir que le Monumental le portait encore dans son coeur. Samedi, à quelques minutes d’affronter River avec Defensa y Justicia, 9e de Superliga, l’ex-goleador a eu droit à une plaque commémorative et une ovation de 70.000 hinchas qui l’ont acclamé comme en 1996. Au point de lui faire presque verser quelques larmes.

 

 

 

Un retour “magnifique” pour l’icône de 44 ans, forcément nostalgique de River, son club formateur où il aura aussi été sacré champion deux fois avant de filer à Parme. “Je veux remercier les supporters pour leur affection, a réagi Valdanito après la rencontre, terminée sur un nul (1-1). Cette plaque était pour le Hernan de 20 ans, le gamin qui ne savait pas qu’il serait Crespo”. Le Monumental le sait et ne l’a pas oublié.