Selon The Guardian, la station White Hart Lane, située près du nouveau stade de Tottenham, portera le nom du club. 

 

White Hart Lane, c’est (encore) fini. Nom de l’ancien stade des Spurs mais aussi d’une station depuis 1872, cette dernière sera rebaptisée Tottenham Hotspur d’après The Guardian. Rien d’officiel pour le moment – la mairie n’a confirmé que des “discussions en cours” – mais un changement que le club annonce déjà “acté” auprès de ses partenaires commerciaux. Pour le club de Lloris, qui travaille sur ce projet depuis plus de deux ans, l’objectif est d’amortir au plus vite le coût – plus d’un milliard d’euros – de sa nouvelle enceinte, inaugurée le 3 avril prochain après des mois de retard et située à côté de leur ancien stade.

 

 

Pas sûr que les fans d’Arsenal apprécient, d’autant que Tottenham pourrait éviter de payer les 17,1 millions d’euros d’abord réclamés par la mairie. Les Spurs auraient tout simplement refusé et négocié en échange le financement de plusieurs travaux de rénovation de la station du London Overground. Malin. À Londres, le maire Sadiq Khan – et supporter des Reds – a toutefois déjà dû répondre aux critiques de l’opposition, l’accusant de ne pas avoir consulté les Londoniens et de vouloir faire du naming pour les stations de métro, que l’on a plutôt l’habitude de renommer temporairement pour des hommages, comme pour Southgate après le Mondial 2018.

 

 

Redynamiser le quartier”

Le maire ne veut pas créer de précédent en vendant le nom des stations, a répliqué un porte-parole de l’édile. Mais un partenariat unique entre TfL (Transport for London) et Tottenham bénéficierait aux deux parties (…) pour redynamiser le quartier”. Ironie de l’histoire, un autre club s’était déjà battu pour avoir une station à nom en 1932 : Arsenal.