Le nouveau voisin de Paul Pogba joue à Manchester City. Fraichement installé à Cheshire, John Stones n’a rien à envier à la nouvelle demeure de Pogboom. 

 

Cheshire, c’est le comté le plus convoité par les footballeurs, pour son calme, sa proximité du centre d’entraînement Carrington et bien sûr ses maisons cinq étoiles. Alors, après Paul Pogba ou encore Juan Mata, c’est John Stones, défenseur de Manchester City, qui s’y installe. Si la Pioche a fait une belle affaire immobilière en s’offrant sa villa à 3,4 millions d’euros, le Citizen n’est pas non plus à plaindre.

 

Estimée à 3,9 millions d’euros, elle est devenue la propriété de l’international anglais juste avant Noël. Bonne nouvelle pour ses amis et proches, John Stones, auteur de débuts décevants avec City, n’aura pas besoin de déplier le clic-clac du salon puisque sa maison possède pas moins six chambres. De quoi allègrement alimenter les rumeurs dans les tabloïds anglais autour d’un possible agrandissement de sa famille avec sa compagne Millie Savage, qui aurait pardonné une grosse infidélité il y a quelques mois.

Claude Puel et l'adaptation en Angleterre : "Ma femme n'a pas encore de vie sociale"

 

 

Une maison « fabuleuse et contemporaine »

Si jamais le défenseur de 22 ans, transféré d’Everton cet été pour 56 millions d’euros, songeait à assurer sa descendance dans les mois à venir, les enfants Stones pourront allègrement courrir dans les deux hectares de terrain, sur les bords du lac. Ou alors profiter de la piscine intérieure et d’une salle de gym dans une maison qualifiée par de « fabuleuse et contemporaine » par le Stéphane Plaza local. Et comme chez Paul Pogba, salle de jeux, saunas et table de billard sont également à disposition.

 

 

Pour les plus fêtards, il reste toujours la villa habitée par Samir Nasri jusqu’à son départ pour Séville, qui possède pourtant au sous-sol, une boîte de nuit. Mais pas sûr que Pep apprécie.

 

John Stones à Chantilly pendant l'Euro 2016

John Stones à Chantilly pendant l’Euro 2016 – Bestimage

 

N.F.