Dans une interview à la BBC, le coach des gardiens de l’Angleterre dévoile la gourde qui a aidé Jordan Pickford pendant les tirs aux buts contre la Colombie. 

 

Et si l’histoire de l’Angleterre avait changé grâce à une gourde ? Alors que les Three Lions ont enfin brisé la malédiction des tirs aux buts en 8es de finale contre la Colombie au Mondial (1-1, 4-3 aux tab), le coach des gardiens est revenu sur la performance de Jordan Pickford pendant la séance. L’occasion de confirmer que des consignes avaient été écrites sur sa gourde Powerade, comme des photos un peu floues nous l’avait déjà fait comprendre.

 

David Banda, fils de Madonna, signe au Benfica et sa mère s'installe à Lisbonne

 

Grâce à cette astuce, Pickford en a encaissé 3 sur 5 mais a quand même pu stopper le tir de Carlos Bacca. “Après les 120 minutes, on a changé les gourdes (…) Il regardait qui tirait le penalty et se fiait ensuite à ce qui était écrit dessus”, raconte Martyn Margetson qui a passé la saison à entraîner le gardien à Everton. Mais si l’astuce a déjà été utilisée par le passé – par Jens Lehmann au Mondial 2006 ou encore le mythique Gilbert Bodart aux Girondins en 97 -, c’est l’équipe britannique de hockey féminin, médaille d’or des JO 2016, qui a inspiré le coach et son joueur. “Cela lui a sûrement donné un avantage psychologique, estime-t-il. 4 fois sur 5 (3 en réalité, ndlr) il a plongé du bon côté, comme ce qui est écrit”.

 

 

Après la rencontre, Jordan Pickford (24 ans) n’avait pas évoqué cette astuce, expliquant juste avoir “fait des recherches avec le staff”. “Ensuite, j’ai fait confiance à mon instinct”, s’était félicité l’ancien de Sunderland. Et dire que l’Angleterre a passé des années à se demander comment gagner une séance de tirs aux buts alors qu’il suffit en fait d’une gourde et d’un marqueur.

 

Jordan Pickford contre la Colombie à Moscou pendant le Mondial 2018 (Panoramic)