Exclu pendant Manchester United-West Ham, José Mourinho a encore fait son numéro ce week-end. Mais ce qu’ignorait peut-être le coach portugais, c’est qu’il l’a fait devant une supportrice qui s’y connaît niveau comédie : Julia Roberts, venue en famille. 

 

Coup de foudre à Old Trafford ? Des années après Notting Hill, Julia Roberts a quitté Londres pour Manchester le temps d’un week-end. Et si hier, dimanche 27 novembre, la star de Pretty Woman ne s’attendait évidemment pas à passer inaperçue en tribune, c’était sans compter sur José Mourinho qui encore fait son intéressant.

 

 

 

Simulation et gourde à Hollywood United

Suite au carton jaune dont a écopé Paul Pogba, pour simulation, José Mourinho n’a rien trouvé de mieux que remettre son costume de méchant. Et comment le coach portugais joue la colère ? Il frappe dans une gourde qui se trouvait à côté de lui. Forcément, l’arbitre Jonathan Moss, avec lequel il n’entretient pas les meilleures relations du monde, a donc décidé d’expulser le coach des Red Devils. Bon, se retrouver en tribunes avec Julia Roberts, on a quand même vu pire.

 

 

Julia Roberts, Coleen Roney et les jumeaux

À sa décharge, José Mourinho a des vraies raisons d’être en colère. À Old Trafford, l’équipe de Wayne Rooney a encaissé un but des Hammers après seulement 90 secondes de jeu, sur une passe de Dimitri Payet pour Diafra Sakho. Malgré le but de Zlatan Ibrahimovic qui redonnera espoir, les Red Devils n’ont pas réussi à faire mieux qu’un match nul et Julia Roberts a dû faire une croix sur un dab de Pogba.

 

Mais il en faut plus pour faire perdre son légendaire sourire à la star d’Ocean’s Eleven. Après le match, c’est avec son mari Daniel Moder et leurs trois enfants, deux faux jumeaux, Hazel et Phinnaeus (12 ans), et un garçon, Henry Daniel Moder (9 ans), qu’elle a foulé la pelouse d’Old Trafford. L’occasion de discuter un peu avec Coleen Rooney, prendre quelques selfies et de voir ses enfants, supporters des Red Devils, échanger quelques passes.

 

 

 

Finalement, pas besoin de Hugh Grant.