Nouvelle recrue du PSG, Julian Draxler devrait intégrer le top 3 des salaires du club. Mais pas sûr que cela change vraiment les habitudes d’un joueur allemand ayant la réputation d’être tout sauf un flambeur. Près de ses sous, Julian Draxler ?

 

En devenant la première recrue hivernale du PSG, Julian Draxler n’a pas fait que des heureux. À commencer par Jürgen Klopp qui convoitait le joueur de Wolfsburg pour renforcer son Liverpool et ne s’est pas privé de le tacler. « On croit que si quelqu’un est uniquement motivé par l’argent, à un certain point, quand il aura besoin de montrer du caractère, il ne le fera pas ». Bim. Alors, motivé par l’argent, Julian Draxler ? Son mode de vie peut faire penser le contraire.

 

 

Andy Delort évoque ses erreurs de jeunesse et sa larme tatouée

Une vie sans extravagances

Jusque dans son assiette, Julian Draxler traine une réputation de mec pas vraiment funky. L’ex de Schalke 04 a embauché un cuisinier personnel qui lui prépare des plats équilibrés afin d’élimienr ses blessures à répétition. Classique mais ça sent déjà le mec carré. Selon un journaliste de Der Spiegel, cité par L’Équipe, il aurait surtout dans sa bibliothèque un livre qui en dit long : Le Planning financier pour les footballeurs. La Pince sera-t-il le prochain surnom donné par Serge Aurier à son nouveau camarade de vestiaire ? D’après Gerhard Zuber, ex-directeur sportif de Schalke 04, l’international est plutôt quelqu’un de sage, du genre à suivre à la lettre les conseils qu’on lui donne. Une sagesse qui se ressentirait même dans ses choix de cadeau à sa compagne.

 

 

Pas de jet privé pour madame

Selon Bild et plusieurs médias allemands, la rumeur veut que l’attaquant ait offert un cadeau assez particulier à sa compagne lors de son départ de Schalke pour Wolfsburg. Lena Stiffel, la “Megan Fox allemande”, aurait reçu une… Bahn Card, une carte d’abonnement au réseau ferroviaire allemand. À première vue, on est effectivement loin du confort de la classe business de Lufthansa mais à y regarder de plus près, Julian Draxler a peut-être plus pensé au bien-être de sa petite amie qu’à celui de son porte-monnaie.

 

Rejoindre Wolfsburg à partir de Gladbeck, ville dans laquelle se sont rencontrés les tourtereaux au lycée, est plutôt complexe en prenant l’avion. 2h30 de vol avec escale, et 1h30 de voiture évitées grâce au ICE, équivalent du TGV chez nos amis allemands, qui joint les deux villes en seulement 3h12. Et puis la Bahn Card 100 revient quand même à 7090 € l’année, en 1e classe. Plus logique que radin ?

 

Lena Stiffel, madame Julian Draxler

Lena Stiffel, madame Julian Draxler

 

 

Troisième Parisien le mieux payé du vestiaire ?

Si Lena Stiffel n’est pas encore prête à emménager avec lui, Julian Draxler devra cette fois-ci penser à l’avion. Pas grave quand on sait que le nouveau joueur du PSG devrait avoir un beau salaire dans la capitale. Avec 850 000 € brut par mois, l’attaquant acheté pour 42 M€ (bonus compris), deviendrait le troisième joueur parisien le mieux payé du vestiaire, derrière Thiago Silva  (1,1 M€) et Angel Di Maria (900 000 euros), et devant Edinson Cavani (800 000 euros).

 

Un montant démenti par le club de Nasser Al-Khelaifi. Selon Goal.com, le joueur devrait néanmoins percevoir un salaire supérieur à 9 millions d’euros annuels. De quoi donc envisager de faire flamber l’Amex avenue Montaigne avec madame. Ou au moins lui offrir le dernier album de son rappeur préféré… Booba.

 

N.F.